Le grand écart de l’Odéon-Théâtre de l’Europe

Galerie

L’Odéon-Théâtre de l’Europe possède deux salles, l’une aux ateliers Berthier, dans le XVIIe arrondissement, l’autre dans le VIe. Cet automne, la distance n’était pas que géographique ; deux spectacles aux antipodes l’un de l’autre y ont été présentés. À Berthier s’est donné « La Vita ferma » (La vie suspendue), une petite merveille signée Lucia Calamaro. Et à l’Odéon nous a été infligé Les Trois sœurs de l’Australien Simon Stone… Par Jean-Pierre Han. Lire la suite