Ring Lardner reporter de guerre (ou presque)

Galerie

Les éditions du Sonneur publient « Mes quatre semaines en France », une série de reportages sur la Première Guerre mondiale que le magazine Colliers commanda à Ring Lardner à l’été 1917. Celui-ci, plus habitué aux comptes rendus de baseball, s’exécuta sans trop d’enthousiasme, mais avec beaucoup d’humour… par Sébastien Banse Lire la suite

Ring Lardner et le passe-temps national

Galerie

Aux Etats-Unis, Lardner est publié dans la prestigieuse « Library of America », l’équivalent de notre Pléiade. Malheureusement, on ne trouve aujourd’hui en français que peu de choses de ce brillant satiriste et grand amateur de baseball, qui a fait entrer dans les lettres américaines le langage vernaculaire de son temps. Lardner, représentant de deux grandes écoles de la littérature de son pays, le journalisme sportif et les short stories, mériterait mieux… Par Sébastien Banse Lire la suite