Le Journal de Sarashina, éloge de l’éphémère

Galerie

Cette galerie contient 2 photos.

Sarashina est le nom de la région où se trouvait une montagne appelée Obasuté. Dans cette autobiographie, il est question de déplacements à travers le Japon, au gré d’humiliantes mutations du père de la narratrice, puis du service qu’elle accepte auprès d’une princesse. Et le récit est jalonné de descriptions géographiques d’une extraordinaire intensité poétique et d’allusions sentimentales… Par René de Ceccatty. Continuer la lecture