Un romantique dans un cinéma porno

Galerie

Cette galerie contient 2 photos.

Le premier roman d’Alexandre Bergamini, « Retourner l’infâme », est l’oeuvre d’un écrivain. Dans ces pages souvent désespérées, j’entends une voix bouleversante et forte. Ce n’est pas un roman qui nous est donné à lire mais un long poème en 56 chapitres, ou stations, comme on dit d’un chemin de croix. Il faut le lire à haute voix… Par Jean Ristat Continuer la lecture