Mandelstam : épuiser le poids du temps

Galerie

Cette galerie contient 2 photos.

« Non, je n’ai jamais été le contemporain de personne », protestait Ossip Mandelstam, dont les éditions Le Bruit du temps / La Dogana publient aujourd’hui les « Oeuvres complètes », dans une traduction de Jean-Claude Schneider, fruit d’un long travail commencé le jour où Paul Celan lui remit ses propres traductions de celui qu’il appelait son frère Ossip… Par Didier Pinaud Continuer la lecture

Georges Perros, moraliste, poète et lecteur

Galerie

Cette galerie contient 2 photos.

Ce volume indispensable et minutieusement édité qui restera une des grandes réussites éditoriales de 2017, rassemble la totalité des écrits de Georges Perros, et les donne à lire par ordre chronologique. On voit ainsi se développer une oeuvre unique en son genre, faite de fragments qui finissent par constituer une forme d’autobiographie intime dans laquelle l’auteur ne parlerait – presque – jamais de lui, mais des autres, de ses amis, de ses lectures… Par Christophe Mercier. Continuer la lecture

L’écrivain face à l’art

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

Emil Cioran n’est pas tendre pour les artistes de son époque : dans De l’inconvénient d’être né (1973), il rumine : « À mesure que l’art s’enfonce dans l’impasse, les artistes se multiplient. Cette anomalie cesse d’en être une si l’on songe que l’art, en voie d’épuisement, est devenu à la fois impossible et facile. »…Gérard-Georges Lemaire Continuer la lecture