Michaël Fœssel : « Le temps nocturne marque la suspension du jugement »

Galerie

Après un essai brillant consacré à la consolation, le philosophe Michaël Fœssel propose avec La nuit, vivre sans témoin publié chez Autrement dans la belle collection « Les grands mots », une réflexion originale et lumineuse sur la nuit, qui est aussi bien la demeure des poètes que le temps de la fête, du crime, de la flânerie, du labeur. Que cherchons-nous et que trouvons-nous en traversant la nuit ? Quelles promesses retient l’obscurité ?… Par Nicolas Dutent. Lire la suite