Maxime Cochard, les jeux du désir et de l’ambition

Galerie

Cette galerie contient 2 photos.

Je pensais trouver, en lisant « Cette infortune », premier roman de Maxime Cochard, une odeur du XIXe siècle. Un jeune homme de province, avide de vie et de grandeurs, se rue sur la capitale pour y découvrir ses plaisirs et conquérir le monde. Pourtant, si l’on peut rapprocher ce livre du roman réaliste du XIXe, et notamment de « Lucien Leuwen » de Stendhal, pour le dilettantisme du personnage, c’est plutôt vers le XVIIIe que Cochard nous emmène… Par Victor Blanc. Continuer la lecture