Mandelstam : épuiser le poids du temps

Galerie

« Non, je n’ai jamais été le contemporain de personne », protestait Ossip Mandelstam, dont les éditions Le Bruit du temps / La Dogana publient aujourd’hui les « Oeuvres complètes », dans une traduction de Jean-Claude Schneider, fruit d’un long travail commencé le jour où Paul Celan lui remit ses propres traductions de celui qu’il appelait son frère Ossip… Par Didier Pinaud Continuer la lecture