« L’Avare » de Lagarde, trop prodigue de ses effets

Galerie

La mise en scène de « l’Avare » par Ludovic Lagarde, à l’Odéon, est stupéfiante à défaut d’être parfaitement convaincante. Si on suit bien le légitime propos de Lagarde, il n’est pas certain que son expression scénique, pour être parlante, soit réellement juste… Par Jean-Pierre Han Lire la suite