Léon Werth ou le mot juste

Galerie

Le journal de guerre de Léon Werth, que l’écrivain publia en 1948 sous le titre « Déposition », est riche d’appréciations sur les intellectuels collaborationnistes. Werth, qui avait aussi été journaliste, est particulièrement révolté par la compromission d’un grand nombre d’intellectuels français de l’époque… Par Sébastien Banse Lire la suite