Hilsenrath, la farce du fanatisme

Galerie

Fascinant livre que ce roman d’Edgar Hilsenrath. Il s’agit du récit à la première personne de Max Schulz, engagé volontaire dans la SS qui, à la fin des hostilités, endosse l’identité d’un juif assassiné et finit par émigrer en Israël ! Comme si cela ne suffisait pas, Hilsenrath a choisi de traiter ce sujet dérangeant sous la forme d’une farce. De ce périlleux projet, l’auteur tire un livre puissant et original… Par Sébastien Banse Lire la suite