La mémoire intemporelle d’Hélène Cixous

Galerie

Hélène Cixous renoue ici avec une période de son œuvre, moins directement accessible, moins ouverte. C’est donc une maison fermée qui se présente ici, mais avec plusieurs fenêtres ouvertes, qui permettent, en tout cas pour les lecteurs assidus ou réguliers des livres précédents, de s’assurer quelques repères… Par René de Ceccatty. Lire la suite

Entre les mâchoires des ténèbres

Galerie

Hélène Cixous et Olivier Charneux se tournent vers le nazisme dont ils dénoncent la monstrueuse machinerie. Les deux approches de la question sont différentes : alors qu’Olivier Charneux met en scène son grotesque personnage, à partir de faits avérés et dans un décor historique hélas connu, Hélène Cixous, elle, conduit le lecteur dans le labyrinthe de la mémoire familiale, arrachant la tragédie à la scène objective des archives, pour la replacer sur la scène intime… Par René de Ceccatty. Lire la suite