Emmanuelle Grangé, récit d’une absence

Galerie

Le premier livre de la comédienne Emmanuelle Grangé aurait très bien pu s’intituler, la Disparition, un titre malheureusement déjà pris par Georges Perec. Avec Son absence, l’auteure y gagne au change, en étant beaucoup plus juste par rapport à ce qu’elle développe dans son roman. Car s’il est bien question d’une disparition celle d’un jeune homme de « bonne » famille de six enfants qui, du jour au lendemain, décide de faire ses adieux et de disparaître définitivement… Par Jean-Pierre Han Lire la suite