Georges Bataille, le jocond

Galerie

Georges Bataille n’a pas fini de nous déranger. Il faut dire qu’il n’a jamais rien vu comme tout le monde, et ce ne sont pas ses « Courts écrits sur l’art », rassemblés aujourd’hui en un seul volume, aux éditions Lignes, qui vont le faire entrer dans le rang. Au contraire, l’ensemble de ces textes, qui ont paru, avant guerre, dans la revue « Documents », après guerre, dans « Critique » ou dans « Arts », ont gardé toute leur puissance de soulèvement… Par Didier Pinaud. Continuer la lecture