Les traversées de Silvia Baron Supervielle

Galerie

Cette galerie contient 2 photos.

Depuis que Silvia Baron Supervielle a quitté le pays natal pour la France, elle n’a cessé d’écrire et d’écrire encore « avec la corde / du corps / sur l’abîme ». Dans son dernier livre, « Chant d’amour et de séparation », publié il y a quelques mois chez Gallimard, l’écrivaine et poétesse poursuit une fois encore cette réflexion aux confins de l’écriture, de la langue, de l’exil, de la traduction, de l’amour, de la mémoire… Par Marc Sagaert. Continuer la lecture