Quelque chose de Bergounioux

Galerie

En 2006, Verdier, un des éditeurs réguliers de Bergounioux, publie les 1000 pages de son Carnet de notes 1980-1990, et on découvre que, parallèlement à l’élaboration d’une oeuvre romanesque (de « fictions autobiographiques », plutôt) essentielle, entamée en 1984 avec Catherine, et qui s’est poursuivie régulièrement pendant une quinzaine d’années, l’écrivain tenait des Carnets… Par Christophe Mercier Continuer la lecture