Clément Rosset l’enchanteur

Galerie

« Enchanteur ». Voilà une qualification qui peut sembler paradoxale, appliquée à un philosophe s’attachant à la question du réel et de ses doubles, grand « désaffubleur » et pourfendeur d’illusions… Mais non, le charme s’applique bien, en ce que la pensée de Clément Rosset, aussi exigeante soit-elle, se déroule, limpide, éclairée, éclairante, ouverte au plus grand nombre.
Lire la suite

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Les insultes de Schopenhauer

Galerie

L’insulte schopenhauerienne est d’abord une défense contre l’insulte, un art de la raillerie qui est une sorte d’insulte élevée d’un ton, comparable à la riposte graduée de la dissuasion atomique. Ses cibles sont nombreues : le trio infernal Hegel-Fichte-Schelling, les universitaires, les théologiens, les femmes, la sottise (réelle ou supposée), le bruit sous toutes ses formes, l’ensemble des populations d’Europe qu’il tient toutes en exécration, etc… Par Clément Rosset Lire la suite

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Bernard Moninot : les métamorphoses partielles de l’univers

Galerie

Bernard Moninot voit et ne voit pas, tout comme ce qu’il peint nous présente ce qui est vu et n’est pas vu : il est évident qu’il maîtrise son instrument et qu’il n’est pas emporté par les flots comme une brindille ! Mais il n’ignore pas que l’art est une logique qui dépasse celui qui le pratique…Par Gérard-Georges Lemaire Lire la suite

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

La solitude sonore de Georges Didi-Huberman

Galerie

Le dernier livre du critique d’art Georges Didi-Huberman , qu’il a intitulé « Aperçues », rassemble différents textes (préfaces, conférences, articles, fragments, notes, etc.) qui, au final, forment comme un journal de travail… Par Didier Pinaud Lire la suite

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Burroughs, le pirate, les lémuriens et Dieu

Galerie

Dans « L’ombre d’une chance », publié en 1991, William Burroughs s’empare d’un sujet encore brûlant d’actualité : l’extinction de l’une des plus anciennes branches de primates, les lémuriens qui peuplent l’île de Madagascar. Ce récit aussi bref que poignant tourne au réquisitoire contre l’espèce humaine, dénommée ici « Homo Sagouin », et son Créateur… Par Quentin Margne Lire la suite

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Lettres d’Amérique latine : Arnoldo Galvez Suarez

Galerie

Le roman « Les Juges » (Los Jueces, 2009), de l’écrivain Arnoldo Galvez Suarez, dont nous publions ici un extrait traduit par nos soins, a reçu le prix centraméricain du roman Marion Monteforte Toledo en 2008. C’est l’histoire d’un groupe de voisins qui décide de juger et de condamner un criminel. Lire la suite

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

François Augiéras, l’initiation

Galerie

« Une enfance au temps du Maréchal » de François Augiéras est la clef de voûte d’une oeuvre brève – six titres, dont un posthume -, dense, et profondément cohérente, qui, dans son refus de toutes les religions, de toutes les idéologies, hantée par les mystères du Divin, est aujourd’hui essentielle… Par Christophe Mercier Lire la suite

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Salim Jay, l’encyclopédique amoureux des livres

Galerie

Voilà quarante ans que Salim Jay consacre la plus grande partie de sa vie à lire les autres et à faire partager sa passion. Peu d’écrivains auront à ce point conçu leur rapport à la littérature sous la forme de ce qu’on est bien obligé d’appeler un sacrifice. C’est sur l’Algérie qu’il se penche à présent sous la forme d’un dictionnaire d’auteurs… Par René de Ceccatty Lire la suite

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Chronique cinéma : Ziad Doueiri ou la grande illusion

Galerie

C’est peu dire que le Proche-Orient inspire des inquiétudes récurrentes quant à la possibilité d’un embrasement généralisé de la région. Aussi faut-il faut saluer toutes les tentatives de ramener les enjeux de la région à des dimensions plus concrètes, notamment lorsqu’elle participe à l’apaisement des tensions sans étouffer les aspirations à la justice. C’est la visée du réalisateur libanais Ziad Doueiri avec son dernier film, intitulé « L’Insulte »… Par Eric Arrivé Lire la suite

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter