Le travail de mémoire de René de Ceccatty

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

Pour lire avec bonheur le beau livre de René de Ceccatty, Enfance, dernier chapitre, il serait sage de suivre le conseil de Philip Roth sur la lecture : être un lecteur « sérieux », c’est-à-dire quelqu’un qui lit plusieurs heures sans consulter son téléphone mobile ou son ordinateur… par Josyane Savigneau Lire la suite

Panoramique sur un « trouble dans le genre »

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

Bien qu’il soit constitué d’articles et de conférences, Le Corps écrit est un véritable essai littéraire, historique, structuré sur la représentation de la sexualité (et en particulier de l’homosexualité) dans des œuvres fondamentales de la modernité (à partir du XVIe siècle) et sur la présence du corps, sa fictionnalisation ou sa sexualisation, en littérature… par René de Ceccaty Lire la suite

Supplique pour rééditer les prières étouffées d’un Canadien errant

Galerie

Cette galerie contient 2 photos.

La mort de Leonard Cohen clôt une oeuvre littéraire, entamée soixante ans plus tôt, que le succès de ses chansons a un peu éclipsée. Aujourd’hui que l’écrivain nous a quittés, Sébastien Banse demande aux éditeurs français de remettre à disposition des lecteurs les romans et la poésie de Cohen. Lire la suite

Carlo Ossola et l’œil vivant de Dante

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

En publiant un concentré de ses cours au Collège de France sur Dante, le grand érudit Carlo Ossola décide d’offrir au public français certes une introduction à l’univers philosophique et théologique de Dante, avec une abondance de pistes ouvertes et exploitées avec subtilité, mais aussi un aperçu de ce que Dante représente dans l’imaginaire poétique italien et plus largement mondial… Par René de Ceccatty Lire la suite

Camus et Malraux, deux écrivains surestimés ?

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

Les 36 lettres entre Malraux et Camus n’ont pas un gros intérêt : dialogue d’un jeune auteur, et d’un éditeur suffisant. Mais on suppose que c’est le quarantième anniversaire de la mort de Malraux qui nous vaut cette publication, accompagnée du texte d’un dialogue radiophonique avec des étudiants soigneusement choisis, on le suppose, pour assurer la promotion des « Antimémoires » (un livre pompeux et assez vain, sans doute un des meilleurs de Malraux, le plus « malrucien », en tout cas, dans lequel il se pavane en toute autosatisfaction).. Par Christophe Mercier. Lire la suite

L’Intermonde de Ying Chen

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

Dans Blessures, Ying Chen a opéré un tournant. Elle écrit la biographie voilée d’une figure héroïque de la médecine canadienne et de l’histoire chinoise, le docteur Norman Bethune. La particularité de ce roman, outre l’absence de noms propres et de repères géographiques identifiables, est son double récit : car on passe constamment de 1938, où l’action a lieu, à notre époque, où le fantôme de Bethune observe la modernité, en compagnie d’êtres qui lui ont survécu et d’autres fantômes. L’auteur peut ainsi confronter le rêve révolutionnaire de Mao à sa destruction dans une Chine gagnée par le virus capitaliste et néolibéral, et par des modèles de consommation qui ne lui convient même pas… Par René de Ceccatty Lire la suite