Benoît Galibert : Au lieu d’écrire

Galerie

Benoît Galibert a choisi de développer son travail photographique, mais en prenant le contre-pied de l’imagerie médiatique dominante. « Au lieu d’écrire » est une suite de 34 photographies reposant sur l’absence de la figure de l’écrivain : le lieu où ils écrivent sans présence humaine, comme un décor vivant… Par Sidonie Han. Lire la suite

André du Bouchet : Rien n’est hermétique

Galerie

Du poète André du Bouchet, on connaît assez peu les écrits sur l’art qui viennent de paraître aux éditions du Bruit du Temps, sous le titre : « La peinture n’a jamais existé ». André du Bouchet est une sorte de critique muet, qui ne porte « aucun jugement, n’émet aucune opinion, ne se commet à aucune philosophie ni à autre esthétique que celle qui relève du tableau qu’il décrit »… Par Didier Pinaud. Lire la suite

Art, génie, morale : A propos de Gauguin et Derain

Galerie

Deux grandes expositions célèbrent deux créateurs qui ont marqué la fin du XIXe et le début du XXe siècle, par leur exceptionnelle créativité, leur non-conformisme, allant pour l’un jusqu’à faire parler de « sauvagerie » (revendiquée), pour l’autre à confronter le visiteur à un « fauve ». Ne modérons pas notre impression : les deux expositions consacrées à Gauguin au Grand Palais et au Derain des années 1904-1914 au Centre Pompidou sont éblouissantes… Par Philippe Reliquet. Lire la suite

« Moi cristal », l’abstraction selon Paul Klee

Galerie

Centrée sur la dimension abstraite dans l’œuvre de Paul Klee, l’exposition présentée à la Fondation Beyeler à Bâle, montre comment l’un des artistes majeur de l’art moderne européen relève le défi du rejet de la figuration dans la peinture, peu de temps après l’apparition de cette tendance radicale au début du XXe siècle… Par Jean-Jacques Régibier. Lire la suite

Louis Gillet toujours vivant

Galerie

Louis Gillet (1876-1943) est un historien de l’art qu’on a oublié et dont le second livre, « Histoire artistique des ordres mendiants », qui date de 1924, reparaît aujourd’hui aux éditions Klincksieck, qui avaient déjà réédité l’an dernier sa traduction des « Peintres italiens de la Renaissance » de Berenson… Par Didier Pinaud Lire la suite

Delorieux : la grâce plus belle que la beauté

Galerie

C’est en tant qu’écrivain mais aussi en tant que photographe que Franck Delorieux s’exprime dans le « Rameau vert ». Cette œuvre d’un élégant format (31 X 23 cm) réunit en effet une cinquantaine de photographies introduites par un très beau texte, aussi érudit que sensible… Par Marc Sagaert. Lire la suite

Pierre Buraglio ou la peinture qui réfléchit

Galerie

Sans doute, l’autoportrait, et surtout ceux qui ont été choisis par Buraglio, est devenu de l’ordre de ces sigles identifiables dans un musée ou sur une couverture d’un livre. On oublie pourtant qu’au départ l’auto-représentation est un geste qui s’inscrit dans le registre de l’intime, une manière de circuler entre soi-même et son reflet, un contrat confidentiel… Par Itzhak Goldberg Lire la suite

Les visages arrachés de Claude Marchat

Galerie

Les visages arrachés de Marchat, même embrouillés et vagues, même s’ils renoncent à toute prétention à la ressemblance, surgissent et font face. Chez lui, la figure devient un objet d’expérimentation, à mi-chemin entre lisible et illisible, entre abstrait et figuratif, entre expressif et inexpressif… Par Itzhak Goldberg Lire la suite

Claude Monet, le peintre collectionneur

Galerie

Les collections contribuent certainement à mieux cerner une personnalité à discerner, de toutes ces motivations, lesquelles sont déterminantes. Dans le cas d’un artiste, elles sont révélatrices. Après un patient travail de recherche par Marianne Matthieu et Dominique Lobstein, le musée Marmottan, qui possède la plus belle collection de Claude Monet, montre comment le grand artiste avait lui-même constitué une collection dans sa maison de Giverny… Par Philippe Reliquet Lire la suite

Marie-Geneviève Ripeau, les feux absolus de l’art

Galerie

Marie-Geneviève Ripeau (1942-2017) repose au cimetière des Batignolles. Comme l’un de ses personnages, elle voulait une tombe au soleil pour avoir chaud et voir passer les gens… D’une inlassable curiosité intellectuelle, d’une grande culture, Marie-Geneviève Ripeau était passionnée d’histoire et d’art. Critique artistique, elle a publié ses articles dans Les Lettres françaises. … Par Martine Sagaert. Lire la suite