Le Chaos de Pasolini résonne toujours

Galerie

La publication tardive en France du dernier recueil d’articles qu’il restait à traduire de Pasolini rappelle l’ambiguïté de sa position d’observateur de la vie politique et sociale italienne, et son besoin constant de dialoguer avec les lecteurs et même avec ceux qui ne le liraient jamais, ne le comprendraient jamais, mais se rendaient compte qu’il était une figure envahissante des médias… Par René de Ceccatty Continuer la lecture

Le Tintoret, peintre de l’instant suspendu

Galerie

Deux expositions exceptionnelles regroupant une centaine d’oeuvres – l’une au Palais des Doges, l’autre à la Galerie de l’Académie – fêtent la naissance, il y a 500 ans, de l’enfant terrible de la peinture vénitienne, Jacopo Robusti, dit Tintoret. Mû par un puissant désir de s’imposer comme le premier peintre de Venise, Tintoret emploiera toutes les stratégies artistiques et commerciales pour y parvenir, servi par un génie de l’innovation picturale qui inspirera les siècles à venir… Par Jean-Jacques Régibier Continuer la lecture

L’énigme Murakami

Galerie

Il y a réellement quelque chose chezMurakami de l’ordre de l’obsession, une obsession « tranquille » (du personnage principal) qui pourrait bien être de l’ordre de la folie, jamais dite, jamais évoquée, mais vécue le plus tranquillement du monde… Par Jean-Pierre Han Continuer la lecture

Istrati, amant de la liberté

Galerie

Panaït Istrati, figure célèbre de la littérature « prolétarienne » des années 1920-30, avait sombré dans un certain oubli, pour des raisons essentiellement politiques. Dans notre monde où les frontières se resserrent, il est bon d’entendre à nouveau la voix d’Istrati, éternel exilé à la recherche de l’Autre… Par Sébastien Banse Continuer la lecture

Les afterworks de Jean Dézert

Galerie

Le petit roman de Jean de la Ville de Mirmont, à peine plus qu’une grosse nouvelle, parut en 1914 sous le titre « Les Dimanches de Jean Dézert », et, bien qu’il n’eût aucun écho, demeure encore aujourd’hui le titre le plus sûr de son auteur à la postérité… Par Sébastien Banse Continuer la lecture

Emmanuelle Richard, la littérature ou rien

Galerie

« Désintégration » d’Emmanuelle Richard ressemble à une quête initiatique dont le Graal se trouve être une littérature qui ne laisse derrière elle personne indemne.Le rythme des phrases, tendues et vives comme un coup de lame, est inspiré du rap qui occupe une place de tout premier ordre au sein de ce roman taillé à la serpe et à la hache… Par Quentin Margne Continuer la lecture