Le cas de Jules Guesde

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

Alors que l’héritage de Jules Guesde semble totalement disparu aujourd’hui, près de cent ans après sa mort, Jean-Numa Ducange se refuse à simplement tourner la page et à refermer le dossier pour le classer définitivement. Car dans la disparition de Jules Guesde de la mémoire socialiste, il y a plus qu’un phénomène « naturel » : si Jules Guesde n’apparaît plus dans les discours et les écrits, s’il n’est plus présenté comme une source d’inspiration, c’est que la figure du dirigeant socialiste pose problème… Par Baptiste Eychart. Lire la suite

L’invention d’un mot et d’un idéal : l’Utopie de Thomas More

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

S’il y a bien une chose donc l’on peut être sûr après avoir refermé l’Utopie, c’est que Thomas More aurait été bien surpris de l’appropriation qui fut faite de son livre au cours des siècles ultérieurs. Et il n’aurait sans doute pas imaginé la force propulsive qu’a atteint ce mot par lui inventé : « utopie ». L’homme n’avait rien d’un révolutionnaire ou même d’un révolté. Lettré humaniste d’une prodigieuse érudition, mais aussi juriste au service un temps des commerçants de Londres, Thomas More fut ainsi un ami d’Érasme, un membre d’honneur de la corporation des merciers et finalement le chancelier du roi d’Angleterre Henri VIII. Son plus grand acte de révolte ne fut nullement une tentative de jeter à bas le vieux monde mais son refus de rompre avec le catholicisme alors que la monarchie anglaise passait à la Réforme… Par Baptiste Eychart Lire la suite

Gouverner et guérir

Galerie

Cette galerie contient 3 photos.

Lorsqu’à la fin de 1939 le docteur David débarque au Cameroun, il s’apprête à prendre le commandement d’une région entière. Le médecin recevra « les pleins pouvoirs à l’exclusion de toute autre autorité administrative ou militaire. » Le livre que Guillaume Lachenal publie aux éditions du Seuil retrace le parcours de ce Médecin qui voulut être roi et l’utopie coloniale au cœur de l’expérience de gouvernement de la « région médicale du Haut-Nyong »… Par Sébastien Banse Lire la suite

N° 148 – Les Lettres Françaises du 11 mai 2017


Le numéro 148 des Lettres Françaises est paru jeudi 11 mai 2017.

Au sommaire de ce numéro  : Frédéric Bazille, par Marc Sagaert ; Jean-Jacques Régibier s’entretient avec Anatoli Vassiliev ; Jean-Louis Schéfer, par René de Ceccatty ; les soeurs Brontë, par Christophe Mercier ; la bibliothèque chinoise de Jean Ristat (XXVIII) ; Eduardo Berti, par Julia Baron-Supervielle ; le tennis de Grégory Cingal, par Christophe Mercier ; Giorgio Agamben, par Didier Pinaud ; Guillaume Lachenal sur les traces de la médecine coloniale, par Sébastien Banse ; Paris carrefour de l’anticolonialisme, par Claude Glayman ; le cas Jules Guesde, par Baptiste Eychard ; Roland Topor, par Philippe Reliquet ; Peter Martensen, par Itzhak Holdberg ; la chronique cinéma d’Eric Arrivé ; Thomas Bernhard vu par Claude Duparfait, par Jean-Pierre Han…

Pour télécharger le numéro, veuillez cliquer ici.


 

N°144 – Les Lettres françaises du 12 janvier 2017

Le numéro 144 des Lettres françaises est paru le 12 janvier 2017.

Au sommaire de ce numéro :

Ibrahim Shahda, par Éric Vuillard ; Poésie japonaise par René de Ceccatty ; Samuel Beckett, par Christophe Mercier ; Pascal Quignard par Amina Damerdji ; les chroniques poésie, cinéma, musique, théâtre, et bien d’autres choses encore.

Pour télécharger ce numéro, cliquer ici

Le travail de mémoire de René de Ceccatty

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

Pour lire avec bonheur le beau livre de René de Ceccatty, Enfance, dernier chapitre, il serait sage de suivre le conseil de Philip Roth sur la lecture : être un lecteur « sérieux », c’est-à-dire quelqu’un qui lit plusieurs heures sans consulter son téléphone mobile ou son ordinateur… par Josyane Savigneau Lire la suite