N° 155 – Les Lettres Françaises du 14 décembre 2017


Au sommaire de ce numéro 155 des Lettres Françaises :

René de Ceccatty : Dominique Rolin et Philippe Sollers, « l’horloge sidérale »

Christophe Mercier : Camus et Casarès, mythes de carton-pâte

Quentin Margne : Pierre Michon, un bruissement dans la langue

Antoine Guillaume : Jules Laforgue, « renaître moqueur »

Didier Pinaud : Georges Bataille, le jocond

Christophe Mercier : Marcel Pagnol au pluriel

Ana Fortuny : Le dernier neurone (nouvelle inédite)

Baptiste Eychart : Démythifier la Terreur

Philippe Reliquet : Eloge de la folie à la Maison de Victor Hugo

Itzhak Goldberg : Les « desperate housewives » de Camille Morineau

Didier Pinaud : Clement Greenberg, vite

Eric Arrivé : Autrement, le cinéma

Jean-Pierre Han : Wajdi Mouawad tel qu’en lui-même

Jean-Pierre Han : Le grand écart de l’Odéon-Théâtre de l’Europe

Jean-Pierre Han : Vincent Macaigne, théâtre-clubbing

Pour télécharger le numéro, veuillez cliquer ici.


Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter