N° 154 – Les Lettres Françaises du 9 novembre 2017


Au sommaire de ce numéro 153 des Lettres Françaises :

René de Ceccatty : Le Journal de Sarashina, éloge de l’éphémère

Christophe Mercier : Karel Capek en Angleterre

Jean-Pierre Han : Le chemin caché de Modiano

Jean-Claude Hauc : Eros Grand Siècle

Christophe Mercier : Nabokov épistolier

Victor Blanc : Maxime Cochard, les jeux de l’ambition et du désir

Chroniques d’Amérique latine : Un inédit de Jacinta Escudos

Christophe Mercier : Le western littéraire de Luke Short

Baptiste Eychart : Quelques vérités sur Lénine

Marc Sagaert : Franck Delorieux, « la grâce me fait oublier la beauté »

Didier Pinaud : Louis Gillet toujours vivant

Jean-Jacques Régibier : « Moi cristal », l’abstraction selon Klee

Philippe Reliquet : Art, génie et morale : à propos de Gauguin et de Derain

Itzhak Goldberg : Pierre Buraglio, ou la penture qui réfléchit

Didier Pinaud : André du Bouchet écrit sur l’art

Sidonie Han : Au lieu d’écrire, de Benoît Galibert

Eric Arrivé : Le charme discret de l’ameublement scandinave

Cécile Gintrac : Géographie des vies intérieures

Jean-Pierre Han : Heiner Müller, un autre regard sur la révolution

Jean-Pierre Han :  Les évaporés, de Delphine Hecquet

Pour télécharge tout le numéro au format .pdf, veuillez cliquer ici.


Share this...
Share on FacebookTweet about this on Twitter