L’art de la B.D.


L’art de la B.D.

***

Il y a des bandes dessinées que l’on feuillette. D’autres que l’on lit. Il y en a même certaines qui éveillent notre regard. Yann Dégruel est de ces dessinateurs qui nous obligent à regarder, chose devenue bien rare par les temps qui courent dans nos sociétés saturées d’images vidées de leur sens. Pourtant, et comme il faut bien faire des catégories, Genz Gys Khan est un livre pour la jeunesse, (très ?) librement adapté du roman de Homéric Le loup mongol. Tant mieux, dirons-nous, ça fait du bien de rajeunir un peu.

Genz, Gys et Khan sont trois petites “ miettes ” des steppes qui incarnent la mémoire de leur ancêtre, le loup bleu. Trois enfants qui vivent dans une yourte avec leur Grand-mère Mammouth, un chameau, un cheval, quelques moutons, yacks et autres bestioles des steppes. Ces trois petites miettes mongoles sont nomades et leur chemin croise quelques fois celui de “ la civilisation ”. C’est le cas dans ce nouvel opus, où une usine de yaourts plantée au milieu de la steppe n’échappe pas à leur curiosité.

Une fois que l’on a raconté cela, on n’a pas  dit grand-chose (!). Car ce qui fait la grâce et le génie de Yann Dégruel, c’est l’illustration. C’est sans doute un des rares dessinateurs de bandes dessinées qui sache allier les techniques numériques avec les techniques classiques. Le résultat est surprenant et accroche l’œil. Son travail porte aussi bien sur les textures que sur les couleurs avec des traits aquarellés retravaillés sur ordinateur. La couleur effectivement n’est jamais choisie au hasard et raconte à elle seule une partie de l’histoire. Elle fait naître la poésie et devient un acteur à part entière du livre. Même si les albums de Yann Dégruel sont estampillés “ jeunesse ”, ils sont à conseiller à tous les amateurs d’illustrations, sans oublier les enfants donc qui ont, après tout, aussi droit à des lectures de qualité, parfois difficiles à trouver. Ce travail précis, poétique et personnel est indéniablement une bouffée d’air frais dans le petit monde confiné de la bande dessinée.

Sidonie Han

Octobre 2005

Yann Dégruel, Genz Gys Khan tome 6 : Tempête de Yaourts, éditions Delcourt Jeunesse, 35 pages, 6,95 euros

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter