Abonnement à la version papier des Lettres françaises

Galerie

Nous sommes entrés dans la phase de finalisation du projet de reparution des Lettres françaises en version papier. Nous proposons trois types d’abonnements : abonnement normal pour 11 numéros de 16 pages par an : 20 € ; abonnement couplé avec deux hors série : 35 € ; abonnement de soutien : 50 €. Lire la suite

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Les afterworks de Jean Dézert

Galerie

Le petit roman de Jean de la Ville de Mirmont, à peine plus qu’une grosse nouvelle, parut en 1914 sous le titre « Les Dimanches de Jean Dézert », et, bien qu’il n’eût aucun écho, demeure encore aujourd’hui le titre le plus sûr de son auteur à la postérité… Par Sébastien Banse Lire la suite

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Emmanuelle Richard, la littérature ou rien

Galerie

« Désintégration » d’Emmanuelle Richard ressemble à une quête initiatique dont le Graal se trouve être une littérature qui ne laisse derrière elle personne indemne.Le rythme des phrases, tendues et vives comme un coup de lame, est inspiré du rap qui occupe une place de tout premier ordre au sein de ce roman taillé à la serpe et à la hache… Par Quentin Margne Lire la suite

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Le Festival d’Avignon sous le signe de la saturation

Galerie

À se remémorer les spectacles vus au dernier festival d’Avignon, la première réflexion qui vient à l’esprit concerne bien la sur-saturation des images et du son de la majorité d’entre eux (les deux étant le plus souvent mixés) et qu’à ce stade, la question du silence se pose avec acuité. Le phénomène n’est certes pas nouveau, il atteint simplement désormais un point culminant… Par Jean-Pierre Han Lire la suite

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Régis Jauffret : La souffrance est une sale habitude

Galerie

Le dernier “roman” de Régis Jauffret est une grande réussite. L’auteur y dissèque une fois de plus l’être humain malade du corps, de l’esprit et de l’âme. Il semble s’acquitter de sa tâche avec une joie mauvaise et délicieusement cruelle. Son style ramassé en quelques phrases, en peu de mots, fait mouche à tous les coups… Par Marc Sagaert Lire la suite

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Les cargos fantômes de Jean-Pierre Schneider

Galerie

Chez Jean-Pierre Schneider, la narration est congédiée, l’événement est exclu. Rien n’est nommé, situé, raconté. A plus forte raison, rien n’est expliqué. Mais c’est peut-être pour cette raison que le regard tente de percer ce qui se cache derrière ces formes simples mais étrangement efficaces… Par Itzhak Goldberg Lire la suite

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Que nous disent les émeutes d’aujourd’hui ?

Galerie

Le livre de Joshua Clover, se propose de prendre la question des émeutes à bras le corps, mais en l’élevant au rang d’une question théorique : il s’agit de viser « à une théorisation proprement matérialiste de l’émeute »… Par Baptiste Eychart Lire la suite

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Le secret de Jean Paulhan

Galerie

Jean Paulhan fut un « guerrier appliqué », pour reprendre le titre de l’un de ses récits, qui figure dans le tome 1 de ses « Œuvres complètes éditées » chez Gallimard sous la direction de Bernard Baillaud, qui nous donne aujourd’hui les volumes IV et V rassemblant la critique littéraire de Paulhan… Par Didier Pinaud Lire la suite

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Guyotat, naissance d’un écrivain

Galerie

« Idiotie » de Guyotat est un chant profond qui s’élève, une langue renouvelée, réinventée et à nulle autre pareille dans sa construction même, dans son déroulé et sa musique ; une langue orale, et l’on a forcément en tête l’image de Guyotat la disant, la rythmant de tout son corps, l’expulsant de son propre corps… Par Jean-Pierre Han Lire la suite

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Nostalgie du migrant : Joseph Roth à Paris

Galerie

L’ouvrage « Joseph Roth, l’exil à Paris » fait le point sur les années que l’écrivain passa en exil à Paris, de 1933 à sa mort en 1939. La multiplicité des approches que propose cette somme, issue en grande partie d’un colloque qui s’est tenu en 2009, soixante-dix ans après la mort de Roth à Paris, en fait tout l’intérêt… Par Amélie Le Cozannet Lire la suite

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter